Nous vous présentons Matthieu Nina, un mec incroyable

Salut Matthieu, Comment ça va ?

Ça va plutôt très bien. La vie est belle, je viens d’emménager dans un nouvel appartement. Je me plais dans cette nouvelle vie !

Tu connaissais déjà où utilisait déjà des plateformes comme La Rescousse ?

Très honnêtement non. Même Blablacar que je connais de nom, je n’ai jamais eu l’idée d’y faire appel. Alors que pourtant je suis le premier à trouver que les gens ne se parlent pas assez dans le métro.

Comment as-tu entendu parler de La Rescousse ?

Une bonne amie qui est cliente de La Rescousse m’en a parlé.

Pour quelle mission as tu utilisé La Rescousse ?

J’ai pour le moment sollicité 3 fois vos services ! Pour déménager mon ancien studio grâce à Clément et son camion, puis avec des scouts pour m’aider à monter des meubles Ikea, enfin avec Clément à nouveau pour fixer une horloge.

Tu peux nous raconter comment ça s’est passé ?

J’ai appelé le numéro de La Rescousse. Je suis tombé sur Nicolas qui m’a demandé en détail ce dont j’avais besoin. Le lendemain, il me recontactait pour me proposer un prix d’intervention et le nom du super-héros. L’intervention avait lieu le sur-lendemain, c’est allé très vite.

Dans le cas des scouts, j’ai particulièrement apprécié le concept qui leur permet par le biais de ces petites interventions de financer leur projet humanitaire d’école à Calcutta.

Qu’est-ce que tu apprécies particulièrement dans l’expérience ?

Ce qui est cool, c’est que Nico (le city manager) est au téléphone. Il a l’air tellement gentil, ça j’adore ! Je suis toujours extrêmement touché par la gentillesse des gens. Vous êtes tous hyper cool et ça j’adore vraiment.

Le sérieux et le professionnalisme des super-héros et leur bonne humeur. Le professionnalisme… on dirait qu’ils font ça toute leur vie !

Avec les scouts on a discuté, c’était sympa, ils étaient étudiants en médecine. Je me suis dit normalement tu bosses comme un fou pendant ces études. J’ai trouvé ça top qu’ils arrivent à prendre du temps pour m’aider.

A qui recommanderais-tu La Rescousse ?

À tout le monde. Pas plus tard qu’il y a 2 semaines, j’ai vu une fille sur Facebook, que pourtant je connais très peu, elle avait besoin d’aide pour déménager. En commentaire je lui ai donné vos coordonnées.

Je pense aussi beaucoup que cela puisse servir aux personnes handicapées probablement parce que je le suis moi-même.
Egalement pour les gens qui sont comme moi, des nuls en bricolage, c’est génial.
Pour des personnes âgées aussi.
En fait, c’est génial pour tout le monde !

Qu’est-ce que tu fais dans la vie ?

Pour dire ça poétiquement, je profite des instants présents et de ce que la vie nous offre, et j'essaie, à mon petit niveau, de rendre le monde un peu meilleur.
Sinon, j'évolue dans l'audiovisuel ou j’essaie de faire des choses qui ont du sens, mais c'est rarement bien payé (voire même pas du tout) …

J’ai joué dans un film qui est sorti l’année dernière : «Arnaud fait son deuxième film» - j’avais le rôle d’un étudiant du cours florent. J’ai co-organisé et présenté le défilé de mode Handi Fashion 2015 et 2016.
Enfin, je travaille actuellement à l’écriture de mon stand-up.

J’ai vraiment envi de montrer que même en étant handicapé on peut faire des choses. Je suis tenace et j’ai toujours eu tendance à passer par les fenêtres quand la porte était fermé !

Tu as eu un accident petit ? Qu’est-ce qui s’est passé ?

A 10 ans, je suis tombé d’une échelle alors qu’on jouait chez un ami.
J’ai fais une hémorragie cérébrale et 2 mois de comas. J’ai eu beaucoup de chance, car j’aurai pu y rester.

Comment cette expérience t’a forgé ?

Suite à mon accident, j’ai appris à faire face au regard de mes camarades de classes, à être plus fort. Aujourd’hui, le regard des gens je m’en moque, c’est ma force principale.

Depuis mon accident j’ai aussi développé mon culot et mon audace. Il faut oser !

Aujourd’hui quel est le projet dont tu es le plus fier ?

Clairement c’est Handifashion pour tout ce que cela représente en terme de valeur d’éthique et d’altruisme.

Handifashion est un défilé de mode qui réunit des mannequins valides et en situation de handicape sur un même podium afin de changer les regards sur la mode et le handicap.

J’ai eu l’opportunité de co-présenter le défilé en 2015 au côté de Noémie Lenoir.
Et la chance s’est représentée l’année suivante, cette fois-ci en tant que co-organisateur et co-présentateur avec l’actrice Lucie LUCAS.

L’histoire à démarré en 2015, une fille que j’avais croisé quelques fois m’appelle et me propose de venir faire le casting pour être mannequin pour le défilé. Le casting était dans le sud de la France (Mougin), moi j’étais à Paris, en plus je n’étais pas mannequin donc j’ai essayé de la résonner.

Finalement je me suis rendu au casting car l’idée me plaisait trop. J’ai fais l'idiot au casting sans trop savoir ce que ma performance avait donné. Et quelques jours après, cette fille me rappelle pour me demande non pas d’être mannequin mais d’être le co-présentateur de la soirée !

Trop cool cette aventure ! Pour la suite, dans quelle voie tu souhaites t’orienter ?

Pour la suite, j’ai décidé de laisser à d’autres le projet Handifashion.

Je me concentre cette année sur l’écriture de mon stand-up. C’est un projet qui a démarré il y a plusieurs années. En parallèle de projets de cinéma (qui n’ont finalement pas aboutis), j’ai rencontré Helmut Fritze. Nous avons bien sympathisé et il m’a conseillé d’écrire.
C’est de là que l’idée d’un One Man Show est partie.
Le projet est resté en stand by pendant quelques temps, jusqu’à ce qu’un ami me propose de co-écrire le spectacle.

Je n’ai pas encore fixé de date pour finaliser l’écriture mais cette année il faudra que ça avance bien !

Andréa de Assunçao

Membre La Rescousse

Suivre le blog La Rescousse

Recevez les dernières nouvelles de votre service favori !

ou utilisez RSS pour vous abonner!